Langages

« … Nous voilà, nous, lecteurs curieux et inassouvis, comme les romans qui nous font face, pris au piège du caoutchouc et de la couture. Leur peau noire, chaude et lisse appel le nos mains ; mais quand nous voudrions les ouvrir, il faudrait les briser, comme les enfants leur jouet : on ne peut plus faire glisser les pages, ni découvrir leur auteur ou leur titre. Nous dessaisissant de notre rapport familier à la lecture, entre le livre et nous l’artiste s’interpose et impose son poème… »                                         
Sophie Godefroy, Agrégée de Lettres, mars 2010



Portofolio : Livres – pdf